Victoire de la 280 Socardenne by Milo, Défi Performance dans le top 10 à 2 reprises pour les 18 ans de la Funcup à Dijon !

Victoire de la 280 Socardenne by Milo, Défi Performance dans le top 10 à 2 reprises pour les 18 ans de la Funcup à Dijon !

Défi Performance à Dijon

Jerez en février, Le mans fin mars, la Funcup passe par Dijon-Prenois en ce deuxième week-end d’avril particulièrement froid pour la saison, moins 4 degrés au thermomètre aux premières heures de roulage dans les nouveaux stands du circuit ! La Funcup a atteint sa majorité, 18 ans d’existence et un plateau très fourni, 54 coxs au départ pour cette deuxième manche du championnat de France.

Sur la grille à Dijon

La course du Castellet en septembre est complète avec 80 coxs déjà engagées. Annonce faite au briefing, la Funcup France retourne à Abu Dhabi fin janvier 2020 pour un roulage de jour et de nuit, vous voulez en être, alors réservez dès maintenant vos places auprès de vos teams ou de l’organisateur des FunRacingCars !

Le Team Défi Performance engage 4 coxs sur les terres bourguignonnes.

On retrouve La 413 aux couleurs du champagne GASMAR, des entreprises FIT avec à son bord Thomas Berger, Francis Tourte et Franck Schumi.

La 163 aux couleurs de Minerva Oil et Ayari Racing Academy est pilotée par le même quatuor présent au Mans, Lucca et Cyrus Ayari, Florent et Pierre Alexandre Jean.

On retrouve sur la 60 aux couleurs notamment du site Auto News Info et Patrigel, le patron de Défi Performance, François Gremy, Jean Pierre Cechetto et Jean Marie Huet.

La 181 retrouve les familles Porcheron (Jean Michel et Damien) et Jaquier ( Didier et Nicolas).

La chauffe des voitures

Samedi matin dans un froid sibérien, les pilotes du Team arrivent sur le circuit pour l’enregistrement administratif et pour regarder la course des Ligier JS-2R, course d’endurance de 4 heures.

13h20, les 200 pilotes présents se retrouvent en salle de briefing. La direction de course rappelle toutes les règles de sécurité à respecter, la procédure de départ, la procédure sous safety-car, le plein d’essence, les différents drapeaux et les pénalités appliquées en cas de non respect de toutes ces règles. Il est également rappelé que toutes les personnes autour de la piste œuvrent en tant que bénévoles. Un second briefing est donné sur la pitlane pour le rappel des pénalités.

14h00, début des essais libres. La bi-place 337 du Team Défi Performance est présente pour ce week-end, à son bord un pilote instructeur, Le talentueux Greg Guilvert ! Tous les pilotes présents sous la structure Défi Performance ont ainsi bénéficié de plusieurs tours d’apprentissage pour les uns et de perfectionnement pour les autres.

Pour information vous pouvez contacter François Gremy au 06 84 75 87 25 si vous souhaitez entre amis ou en famille faire la découverte de la Funcup sur circuit avant de faire le grand saut dans cette discipline formidable, présente en France depuis 18 ans et organisée par max mamers management (3M).Pour rappel, Défi Performance c’est 4 titres de champion de France de 2013 à 2016 par le trio Ménard/Susanna/Amand.

16h00, ouverture de la séance officielle des essais chronométrés.

18h00, La Pôle est attribuée à la 280 Socardenne by Milo avec un temps de 1’’34’471 suivi de la 424 du groupe Lemoine en 1’’34’715 et de la 298 No Limit Racing 1. Au pied du podium on retrouve la 269 JAC Motors 2. Du coté de Défi Performance la 163 est P9 en 1’’35’297, la 413 P18 en 1’’35’698, la 181 P26 en 1’’36’084. La 60 ferme la marche, P45 en 1’’37’592.

18h30, le calme retombe sur le tracé, les essais chronométrés sont terminés, tous les teams rentrent les coxs dans les stands pour la préparation de la course. Les 4 coxs du Team Défi Performance sont inspectées, les plaquettes changées et les carrosseries nettoyées pendant plus de 2 heures. Tout est près pour les deux courses de 4 heures du dimanche.

Dimanche matin, grand soleil et très grand froid ! Les positions sur la grille de départ ont été fractionnées en 3 chapeaux, de 1 à 20, de 21 à 40 et de 41 à 54.

La 413 se retrouve P20 soit dernière du premier chapeau pour la première course de 4 heures, elle partira donc en pôle pour la deuxième course !

La 181 est P26, la 60 P53 et la 163 P10.

Au niveau de la tête de course, la 280 est P9 sur la grille.

8h15 les pilotes qui prennent le départ tentent de se réchauffer, moins 4 degrés ! Les moteurs sont mis en route pour une montée en température progressive de la mécanique.

8h45, le départ est donné après un tour de formation au ralenti pendant lequel les pilotes chauffent les pneus. Dès le premier tour, dans la remontée de la parabolique, crash important (en termes de mécanique) entre la 24 Petrolheads, la 156 les fous du volant et la 11 Chrisma Racing.

Le safety-car est sur la piste, le temps d’évacuer les 3 véhicules, la course est neutralisée environ 15 minutes.

Un second départ sous drapeau vert est donné dès la rentrée du safety-car, ce second tour en course se passe sans problème.

Au bout d’une heure de course, la 413 est P10 alors que la 269 est en tête avec 51 secondes d’avance. La 163 est P5 avec 25 secondes de retard sur la 269.

10h00, la 163 est pénalisé d’un drive through pour non respect de la ligne de course et perd 4 places.

Sorti de route à Dijon

10h43, deuxième safety-car de la matinée,  la 413 est P11 juste derrière la 163. En tête, on retrouve la Jac Motors2 et la 280 Socardenne by Milo qui vient de battre le tour de piste en 1’’33’885.

Au bout de 3 heures de course, la 413 tient le rythme en 8ème position. La 163 est P10, la 181 P20 et la 60 a remonté 20 places pour se maintenir P33.

A 10 minutes de la fin, la 413 n’est plus sur les écrans ! La 413 est en panne d’essence, ce numéro ne doit pas porter forcément chance, 3ème panne d’essence en moins d’un an ! A son bord, Franck Schumi est plutôt très énervé de la situation ! L’avant dernier relais a été effectué trop tôt dans la fenêtre de 20 minutes pour ne pas perdre de temps à la pompe, erreur de débutant quand on sait que l’on ne peut tenir que 80 minutes maxi avec un plein d’essence !

La 280 socardenne by milo, la 269 Jac Motors 2 et la 288 Orhes Stephya prennent respectivement les 3 marches du podium.

La 163 se place P7 à 2 tours, la 413 est passée de P7 à P38 et ironie du sort elle monte sur la première marche du podium Lucky ! La Funcup, c’est un podium général pour les meilleurs des meilleurs ou presque, un podium intermédiaire pour ceux qui ne savent pas s’ils sont vraiment bons ou vraiment mauvais et un podium Lucky pour ceux qui ont de la chance, ou pas !

La 181 termine P16 alors que la 60 se place P29.

13h45, nouvelle mise en pré-grille pour les 54 coxs encore en piste. Franck Schumi encore énervé de la première course ne veut pas prendre le départ comme prévu. C’est donc Thomas Berger qui prend le départ en pôle sur la 413.

Le directeur de course fait part de ses consignes pour la phase de lancement des 54 coxs au deux coxs de la première ligne la 413 et la 555.

14h15, le départ est donné, tout se passe bien et chacun reprend sa place relative aux chronos de la veille au bout de 3 tours, sauf pour la 24, qui n’est pas vraiment dans le bon sens à la sortie du S des sablières (la 24 qui était déjà dans le crash de la course du matin !)

14h25, premier safety-car de cette deuxième course, une cox est en perdition dans le bac à gravier après le S des sablières.

14h50, à l’approche de son premier relais, la 181 est pénalisée d’un drive through pour départ anticipé.

Au bout d’une heure de course, on retrouve en tête la 280 socardenne by Milo suivie respectivement de la 269 et de la 298. La 163 et la 413 sont P7 et P8.

15h00, première fenêtre de relais, la 163 repart P6, la 413 est P10. Le rythme est très soutenu pour les pilotes du top 10!

16h30, la 60 est arrêtée sur le bord de la piste, elle est ramenée sur  un plateau 20 minutes plus tard. Le cardan gauche est cassé, moins de 5 minutes après la 60 repart avec un cardan neuf. Idem pour la 500 du team Milo Racing, cardan cassé probablement à cause du passage dans le bac à gravier pour avoir évité le crash de la première course.

16h50, la 413 effectue son avant dernier relais et remets 40,8 litres d’essence. Elle reprend la piste juste au moment où le safety-car est déployé alors que la 163 de son côté bénéficie de la neutralisation de la course pour faire le plein d’essence. Les calculs sont faits, compte tenu des 16 minutes sous safety-car la 413 devrait aller au bout !

A 45 minutes de la fin, la 413 est P8. La 280 de Socardenne by Milo est toujours en tête devant la 269 et la 424 du groupe lemoine. La 163 est P12 et la 181 P16.

La fin de course est haletante les deux premiers se suivent à 2 secondes alors que la 424 se rapproche à 20 secondes du duo de tête.

Le drapeau à damier est abaissé, la 280, Socardenne by Milo l’emporte devant la 269 Jac Motors 2 et la 424 du groupe Lemoine.

La 413 termine P8 avec 6,4 secondes d’avance sur la 163 dont les performances sont de bon augure pour le reste de la saison puisque l’on retrouvera ce quatuor pour les autres courses de la saison !

La 181 termine P16 et la 60 P52 compte tenu du cardan cassé dans la dernière heure de course.

Rendez vous à Spa les 24,25 et 26 mai prochains pour la troisième manche du championnat de France Funcup au cœur de la course avec toute l’équipe du Team Défi Performance.

ut porta. libero. Nullam sem, Curabitur dolor venenatis, pulvinar